» Academy -Putting Zone Laurent JOCKSCHIES

Retrouvez Laurent sur Facebook laurent-jockschies

Des chercheurs en neurosciences suédois ont prouvé que la conscience du temps du mouvement était à la base de la précision de ce même mouvement. En d’autres termes le respect du tempo naturel lié à la gravité permet la plus grande précision du mouvement et les meilleurs résultats. Cette écoute du tempo est cruciale pour les putts de toutes distances, y compris les putts à distance rentrable. Accélérer le mouvement perturbe le processus naturel de dosage et NUIT à la précision du mouvement.
(Laurent Jockchies)

Neurosciences 2017Grâce à l’évolution des connaissances biomécaniques, on sait aujourd’hui expliquer les conséquences de l’utilisation de telles chaines musculaires par rapport à d’autres, leurs avantages et inconvénients. On a surtout considérablement évolué dans la connaissance de ce qu’on peut appeler la « mécanique de l’instinct » grâce aux recherches en neurosciences permettant de comprendre que notre corps sait faire des choses que nous ne soupçonnons pas sous certaines conditions, que ce soit pour doser, taper droit, viser ou percevoir l’effet d’une pente. Il faut ensuite du temps pour que ces données soient prises en compte par l’ensemble des acteurs, joueurs et enseignants.

lj-putting-eleve-jennyfer-perezlj-putting-alignementlj-putting-avec-manon-gidali

lj-putting                     Laurent Jockschies – Coach Pro. Pourquoi l’attention échappe-t-elle si souvent au contrôle volontaire ? Pourquoi est-il si difficile de rester concentré ? Que faire pour ne pas se laisser dériver ou pour éviter de papillonner ?

C’est dans le cerveau qu’il faut chercher ces secrets, que les neurosciences modernes commencent à pénétrer. En réalité, l’attention recouvre un ensemble de processus cognitifs complexes et chaque type d’attention va contribuer à une meilleure interaction avec le monde extérieur et intérieur.

Façonner La Perception

La perception est le processus de la façon dont on interprète ou analyse et prend de l’information visuelle et sensorielle.

La perception est votre façon de comprendre les choses et donc ce que vous allez répondre aussi. Il ne peut pas être  » la vérité « , mais il est  » votre vérité « .

Une étude a été réalisée en utilisant différentes formes de trous de golf de taille et on a demandé aux golfeurs après avoir terminé leur ronde qui des cercles noirs représentait la bonne taille d’un trou de golf. La majorité des golfeurs qui ont joué bien ce jour choisi une taille plus grande qu’un trou de golf normal, alors que la majorité des golfeurs qui ont joué mal ce jour-là choisi une taille qui était petite que la taille normale de trou de golf.

«Je me sentais si bien sur les verts aujourd’hui le trou semblait aussi grand qu’un seau! »

Vous pouvez être assez chanceux d’avoir eu un certain nombre de jours de golf sur les greens comme celui-ci; bien sûr, le trou n’a pas changé sa taille. En général, les conseils qui est normalement donnée est de rendre votre pratique plus difficile de sorte que la perception de la chose réelle est plus facile. Mais le résultat global devrait être de créer la perception ce jeu de golf est facile. Une fois que vous pouvez développer cette perception, je vous garantis que vous jouer au golf le plaisir et le succès.

Aerien ou terrienPUTTING ET VISUALISATION Une des grandes différences entre les pros du tour et les amateurs concerne la visualisation du putt à effectuer. Un terme qui reste souvent vague chez les amateurs. Voici quelques idées pour comprendre en quoi consiste réellement la visualisation.

1. Visualisation des tâches
Lorsqu’un champion arrive sur le green, il voit aussitôt les différentes tâches à accomplir. Il sait et voit les étapes de sa préparation : la façon dont il va lire ce putt, comment il va s’aligner pour putter droit vers un point avec le bon dosage. Les différentes tâches pour y parvenir apparaissent clairement dans sa tête et c’est pour cette raison qu’il n’en oubliera aucune.

2. Visualisation large
Lire un putt, prédire la courbe, démarre par une visualisation large.

C’est une grande différence avec les amateurs qui attendent d’avoir le nez sur le balle et ne voient… rien. La première perception d’un putt est large et intuitive. Regarder l’ensemble du green pour percevoir sa pente générale, marcher la distance, regarder la partie finale du putt sous différents angles envoie au joueur un sentiment général qu’il va pouvoir affiner.

3. Visualisation de la vitesse 
En fonction du premier ressenti le joueur voit exactement à quelle vitesse sa balle rentre dans le trou. C’est seulement alors qu’il va utiliser différentes techniques pour choisir son point de visée.

4. Visualisation de la trajectoire finale
Le joueur peut maintenant projeter sa visualisation sur le sol en une courbe et se passer le film de la roule de la balle sur cette trajectoire.

5. Visualisation du mouvement
A ce stade le joueur « se voit faire » et va s’installer pour répéter ce film. Une sensation gestuelle émane de cette action et guide le joueur dans son exécution. C’est à ce stade que survient l’image d’une clé technique et du type de focalisation.

6. Visualisation émotionnelle
Elle ne peut être exclue du processus de préparation. Se renvoyer l’image de la réussite pour éviter toute pensée négative, écouter son corps pour calmer ou stimuler le mouvement.

Chacune de ces étapes se travaille et se consolide à l’entraînement. Avoir envie d’imiter un champion en décelant ces différentes étapes peut faire progresser beaucoup d’amateurs.

lj-stages-putting

Une vocation de pédagogue, vite reconnue Laurent Jockshies a failli devenir enseignant d’équitation. C’est à sa portée : à 18 ans il détient un Degré Fédéral, le plus haut niveau de maîtrise de l’art équestre. Mais il est aussi golfeur et index 2 à 16 ans. Il passe son temps sur le practice à prodiguer des conseils et c’est finalement le golf qui l’emporte. Laurent s’inscrit à l’Ecole Fédérale de Golf en 1988 pour y passer son Brevet d’Etat. Très vite remarqué par ses formateurs, pour ses talents de pédagogue, Laurent est orienté dès l’obtention de son diplôme sur le Centre UCPA de Lacanau. Il est alors Responsable de l’Ecole de Golf pendant près de 10 ans, assurant l’accueil de près de 15 000 golfeurs. Devenu Conseiller Pédagogique auprès de l’Ecole Fédérale,
Laurent assure la formation d’une centaine de Pros enseignants. Il est également formateur de la filière Haut-Niveau sous la Direction de Jean-Etienne Lafitte, Entraîneur National. Il forme entre autres :

Valérie Michaud, Frédéric Cupillard, Cédric Hoffstetter, ou encore Christophe Muniesa, Directeur Technique National, et une vingtaine d’autres Pros qui évoluent sur les circuits. Lorsque la jeune Gwladys Nocéra – devenue par la suite n°1 européenne – décide de passer professionnelle, c’est vers Laurent que son père pourtant Pro de Golf, l’envoie en formation durant une année complète. Plus tard, il cherche à nouveau les meilleures solutions pour développer encore ses propres compétences. C’est à ce moment qu’il se rapproche du légendaire Pro américain Gary Wiren, alors entraîneur de l’USPGA. Il s’ensuit une longue collaboration qui se concrétise par la mise en place de formations spéciales destinées aux Pros, comme par exemple, le programme :

« Power Golf, les techniques des plus longs frappeurs pour optimiser leurs distances de frappe…»

Cherchant à faire partager sa passion, Laurent devient le collaborateur le plus prolifique du mensuel Golf Magazine, avec plus de 200 pages d’articles techniques en 5 ans. Dont toute une série d’articles spéciaux intitulés :

«  Puttez comme un Pro »…

C’est encore Laurent qui est le premier à importer en France le concept des outils pédagogiques, utilisés par les meilleurs Pros à travers le monde…

PUTTING : une bonne image de l’impact.

Pour taper droit au putting, visualisez un avion qui décolle le long de la piste. Cette image peut vous aider à maintenir le putter square durant la frappe en évitant de le laisser tourner. Maintenez la pointe et le talon du putter à la même distance du sol, quelle que soit l’inclinaison du sol. Une bonne image du but à atteindre est plus efficace qu’une description technique complexe et vous aidera à trouver naturellement un impact droit et répétitif !

POURQUOI RATE T ON DES PUTTS COURTS PAR LAURENT JOCKSCHIES ?

voir son site : http://www.lj-golf-academie.com/

Profitez vite de  27 Vidéos Gratuites pour Mieux Scorer !

Ok, je m'inscris Cliquez sur le bouton pour vous inscrire et accéder aux vidéos 
PUTTING ACADEMIE STAGE SPECIAL PUTTING PRO

La collaboration récente avec Geoff Mangum (l’un des meilleurs experts mondiaux en la matière), m’a permis de compléter et justifier le contenu de ce nouveau stage très apprécié par les champions mais aussi par les amateurs exigeants…

Geoff, Manon et Laurent

avec Geoff Mangum et Manon Gidali détentrice du meilleur score féminin universitaire jamais réalisé sur 3 parcours – battant les anciennes N°1 mondiales :

Lorena Ochoa et Annika Sörenstam, détentrices des précédents records universitaires. Vous Aussi, Progressez Plus Vite :

De nombreux articles sont publiés régulièrement sur les putts courts. Or la problématique du putt court n’y est souvent pas abordée, avec les mêmes conseils redondants depuis des années.

La problématique d’un putt court est triple.
1. Sur le plan de la visée d’abord, car à une distance faible du trou la taille de celui ci devient trop grande pour que la focalisation soit efficace
2. Sur le plan de la mécanique car la distance devient trop faible pour ressentir une inertie suffisante du putter
3. Sur le plan mental enfin car le joueur sait qu’il « doit » rentrer

Ce sont sur ces 3 points que l’expert de putting doit apporter des solutions, et non comme on le voit trop souvent sur :
Le centrage qui a très peu d’incidence à moins d’1,5m.
La position des yeux qui n’a aucune incidence
Le contrôle du chemin qui n’a aucune incidence sur la réussite

But défis

La plupart des golfeurs ont des difficultés avec but. Cela pourrait être un ou plusieurs de beaucoup de choses différentes: la perception de l’emplacement cible, la conscience de soi dans l’espace à 3 dimensions, putter orientation à la cible, l’auto-orientation du putter, la conception de putter, et le raccord putter. Il est à la fois objectif statique et dynamique objectif …

La connexion cerveau / corps vient vraiment ici quand vous voyez un golfeur visant une façon statique et cela change radicalement dynamiquement. Apprendre à utiliser la ligne sur votre putter plus comme une boussole par rapport à un rapporteur pourrait apporter le but dynamique et statique but ensemble, d’autant qu’il est pas exact. Si votre putter est équipé pour vous, sachant que vos tendances de but pourrait aider à cartographier le jeu du trou du tee au green!


  Les facteurs physiques qui pourraient influencer objectif:  

Vos putts sont FINITION gauche du trou (droitiers)

  • balle trop loin vers l’avant
  • la rotation du club dans le sens inverse des aiguilles d’une montre
  • arbre incliné vers l’arrière
  • angle de l’arbre abaissé
  • l’alignement du corps trop à gauche
  • putter conception où il apparaît « ouvert » quand il est « carré »

Vos putts sont Finition droite du trou (droitiers)

  • balle trop loin
  • rotation du club dans le sens horaire
  • arbre penché vers l’avant
  • angle de l’arbre soulevé
  • l’alignement du corps trop à droite
  • putter conception où il apparaît « fermé » quand il est « carré »

Angle de face à l’impact

L’angle de la face du putter à l’impact détermine la direction de la balle initiale à 83% et est le facteur le plus important pour la direction de la balle. Vous manquez putts courts en raison principalement d’une face du putter mal alignées lors de l’impact. Pour commencer la balle dans la direction prévue de la face du putter à l’impact doit être assez précis. Une erreur d’angle de face de seulement environ 1 degré se traduira par manque le trou dans un putt de 4 mètres (si le chemin de putter est carré dans le même temps). Pour la moitié de la distance en un putt de 2 mètres d’une erreur d’environ deux degrés se traduira par manque le trou.

Direction du chemin à l’impact

La direction de la trajectoire de putter décrit le sens de la trajectoire d’oscillation par rapport à la ligne de cible destiné à l’impact. La direction du chemin de swing à l’impact détermine le sens de balle initiale à 17% et est donc presque 5 fois moins important par rapport à l’angle de la face du putter. Une erreur de la direction du tracé de 4,5 degrés dans un putt de 4 mètres et une erreur de parcours de 9 degrés dans un putt de 2 mètres seront résultent en l’absence du trou (si la face du putter est carré dans le même temps).

Visage angle par rapport à la direction de patch

La technique mise préféré serait un coup neutre où mettre à l’impact du chemin de swing est parallèle à la ligne de cible et la face du putter est carrée à la cible.
Cependant angle de la face et de la direction du chemin de putter peuvent également compenser pour l’autre. Un visage ouvert ou fermé à l’impact par rapport à la direction du chemin de putter reflète le montant de la compensation nécessaire de rendre le ballon aller directement si la course est pas neutre. Si le chemin de fer droit est laissé coupe à l’intérieur grâce à l’impact de la face du putter doit être ouverte pour faire toujours le droit de rouler la boule. Inversement, une voie d’insertion déplaçant vers la droite exige une face du putter fermé pour faire avancer la balle sur la ligne de cible.

Comme l’influence des erreurs de face du putter sur la direction de la balle est 5 fois plus élevé par rapport aux erreurs de chemin de putter, la rémunération doit être ajusté en conséquence.

 Les erreurs et les conséquences fréquentes :
Problèmes avec angle de la face du putter et la direction du chemin de swing sont souvent liés à des problèmes avec l’installation. Dans de nombreux golfeurs les lignes du corps pointent vers la gauche (configuration ouverte), résultant en une sur / dans le chemin vers la gauche, qui doit être compensée avec une face du putter ouverte à l’impact. D’autres golfeurs ont tendance à mal visent la face du putter pendant l’installation. Pour concilier la face du putter à l’impact des compensations dans la prise d’élan sont nécessaires. Si la configuration est en outre incompatible alors il devient presque impossible de contrôler la direction de la balle.
Autres sources d’erreurs du visage et du chemin sont prises qui ne sont pas montés perpendiculairement sur le putter ou putters qui sont tout simplement trop long.
Bien que les compensations douces ne sont pas nécessairement critique, compensations compliquent toujours la course et, en outre tendance à nuire à la cohérence de l’ensemble.Problèmes avec le visage et le chemin d’accès sont plus pertinents pour les putts courts, où le contrôle de la direction devient prédominant, et sur les putts de rupture.Les erreurs qui en résultent sont tirant ou en poussant putts, ou sur- ou sous-lecture pauses.Pour corriger les erreurs arsing d’une configuration inadéquate par conséquent le programme d’installation doit être fixé au préalable
(voir fondamentaux l’épisode 1: Configuration et Viser).
Si la configuration est pas la source du problème, puis la course elle-même pourrait être affectée par dire le manque d’équilibre et la stabilité, le découplage entre les mains des bras, tourner le haut du corps au lieu d’incliner les épaules, ou par une position de fin de pauvres.


La ligne de chaîne

Les moyens d’améliorer angle de la face et de la direction du chemin de putter

L’aide en mettant PerfectStroke

Problèmes de chemin de swing peuvent également être fixés avec l’aide de mettre le ‘PerfectStroke’ (de Visitez le site web ‘PerfectStroke’).
Cette aide est différente de la piste putting typique par la promotion du concept d’un plan de swing légèrement incliné. L’arbre du putter se déplace sur l’avion sur un rail suspendu droite, soutenant un coups roulés qui a un léger arc avec un putterhead déplaçant légèrement à l’intérieur / à l’intérieur plutôt que d’un droit de retour et par course. Dans le même temps la face du putter s’ouvre et se ferme légèrement par rapport à la ligne de cible, mais reste toujours place par rapport à la direction du tracé.

Le double forage de balle

Mettre deux balles dans le même temps fournit des informations sur l’ange de la face du putter à l’impact. Les deux balles doivent être positionnés exactement perpendiculaire à la ligne de cible, ou si vous utilisez des boules spéciales qui sont reliés par un axe.
Seulement si les boules sont frappées avec une face du putter carré à exactement le même temps, les deux balles vont quitter la lame de putter avec la même vitesse et la même direction.

L’aide Path Finder:

Aides à la formation tels que (le Path Finder Visiter le site ‘EsotericGolf’) fournissent des informations sur la direction du chemin de swing et de l’angle de la face à l’impact dans le même temps. Un ensemble de repères de la fibre de carbone peut être positionné pour définir portes où le putter a besoin pour se déplacer à travers. Lorsque frapper la balle sans toucher les broches, puis le chemin est correct. Si vous frappez un axe puis votre swing réelle dévie de la trajectoire prévue à ce poste. Si le chemin est correct, alors vous avez trouvé évaluations supplémentaires concernant l’angle de face à l’impact.
L’angle de la face à l’impact est le facteur le plus impératif afin de commencer la balle sur la ligne de cible. Si la balle ne démarre pas sur la ligne puis le visage à l’impact n’a pas été jusqu’à carré.

Ajustez la position de la balle

Si vos balles sont constamment à gauche ou à droite, alors vous pourriez aussi penser à l’ajustement de la position de la balle dans votre position latérale. Sur une trajectoire en arc normalement la face du putter sera légèrement ouverte dans le backswing et à proximité pendant le swing avant. En fonction de la position de la balle lors de l’impact de la face sera plus ou moins fermée par rapport à la cible. Vous devrez maintenant trouver votre position de la balle optimale où les balles vont droit. La position de la balle normale serait une largeur de balle à gauche dans la position. Si les boules ont tendance à aller à gauche, une position de la balle un peu plus à droite va soutenir une face du putter plus ouverte à l’impact.
En conséquence, si les balles ont tendance à aller vers la droite d’une position de la balle un peu plus à gauche va soutenir un visage plus fermé à l’impact.
De cette façon, les erreurs de la direction de la balle jusqu’à un degré peuvent être corrigées. Cependant essayer de ne pas utiliser les positions extrêmes de billes.
La position de la balle latérale pourrait également affecter le loft efficace à l’impact.
Pour éviter les influences sur Loft efficace l’arbre doit toujours être neutre ou légèrement delofting lors de l’installation, ce qui signifie que les mains doivent être toujours sur la balle, indépendamment de la position de la balle.
Donc, vous devrez déplacer la balle et les mains gauche ou à droite dans la position.