» 2010 -The Art Putting avec le SamPutt Lab !

L’importance du putting  par Christian Turbidelogo-christian-tur En cette fin de saison, l’heure est au bilan. Que vous soyez professionnel, golfeur intermédiaire ou occasionnel, il est important de voir où sont vos faiblesses et vos forces. Ainsi vous pourrez planifier vos entrainements hivernaux en mettant l’emphase sur l’amélioration de vos faiblesses.

Le meilleur golfeur sur le circuit de la PGA en 2017, Justin Thomas, nous partage ses observations dans un article du populaire magazine GOLF DIGEST de novembre. Il nous démontre encore une fois que le putting est la partie du jeu la plus importante au golf et la moins pratiquée par les golfeurs amateurs.

À la lecture de ce texte, il se dégage quelques éléments de base simple que je vais vous partager ici:

– Il est primordial pour tous de bien placer l’œil gauche au-dessus de la balle à l’adresse, ceci pouvant se vérifier en traçant une ligne droite sur un miroir placé au sol. Vous pourrez aussi vous assurer que la face de votre putter est parfaitement droite en position de départ.

– Autre élément de base important: la stabilité du bas du corps. Avoir la sensation que les pieds sont fortement agrippés au sol. Cette grande stabilité permettra un mouvement de balancement de plus grande précision.

capsule-truc-proPour Justin Thomas, le fait de raccourcir sa routine avant le coup roulé et d’éliminer le coup de pratique lui permettent d’exécuter sans doute et tout en intuition. Belle leçon ici. Le fait de raccourcir son élan arrière et avant lui a permis d’obtenir un meilleur contrôle. Ses pratiques en variation de distances ont développé un meilleur contrôle de la vitesse. Le succès pour les golfeurs de tous les niveaux, foi de Justin Thomas, est de ne pas prendre pour acquis cette partie du jeu si importante qu’est le putting.

La lecture de cet article renforce la preuve scientifique que la réussite de n’importe lequel coup dépend à 80% de la position de base. Les notions de base de la position et de l’élan sont le gage de réussite, vous en avez maintenant la preuve.

parcours de la meilleure mise mettre statistique  gollf et mettre livre  L'art Mettre

Bibliographie:

« Golf Putting » Édition Vigot – juillet 2013 Traduit par Georges Plumet  Orinigal édition par le temps Accueil Entraînement   « The Best Mettre Instruction Book Ever! » – 2010

elbaz-puttingArrêtez ! Arrêtez tout et courrez sur le champ achetez le livre de Jean-Emmanuel Elbaz «Je veux jouer au golf avec régularité».
Vous allez enfin comprendre la célèbre phrase de Ben Hogan :

«Le parcours est 100% mental».

L’image du contacts balle / terre est à proscrire au putting,  cherchons à contacter la balle dans la partie ascendante:

Il est extrêmement important de développer les compétences de l’imagerie dans cadre de la routine. Le putter doit être personnalisé et correspondre à chaque golfeur, que vous SOYEZ débutant ou NON ou sur le circuit professionnel.

Vers les putters le concours Lépine est ouvert.

Il existe des hosels de toutes ses formes et de toutes ses longueurs permettant la meilleure adaptation au balancer du joueur.
Le montage d’un putter est une étape vraiment indispensable pour avoir une régularité et précision.

Le Puttlab présente des données sur un total de 28 domaines spécifiques tels que:

  • angle du visage lors de l’installation
  • angle face à l’impact
  • Chemin du putter
  • Timing
  • angle de montée

Puttlab peut être utilisé dans de nombreuses façons d’accélérer l’amélioration de mettre:

  • raccord Putter
  • Analyse Technique
  • Analyse de cohérence
  • Temps réel retour de tir pour l’apprentissage accéléré

Avec le système d’analyse SAM Puttlab  vous trouverez le putter de votre choix avec la Biomécanique du logiciel, outil d’évaluation pour l’analyse du roulement de la balle et plus:

Lie (affecte la direction) • Loft (affecte la trajectoire) • style du Putter  (pour le confort du joueur) et de la longueur.

Voir un exemple rapport Puttlab

L’analyse par SAM PuttLab (Pdf) avec  Martin Kaymer-1  et un  indice de amateur 25-1

Posez-vous les bonnes questions: 


– posture/ alignement/ “touché”/ lecture du green/  mécanique du pendule/

 RYTHME

Vous devriez avoir un roulement de balle excellent, un très bon dosage, une bonne appréciation de la trajectoire de votre balle et bien-sûr, une moyenne de putts par green en dessous de 2. Il est beaucoup plus facile d’obtenir un dosage régulier quand la balle est en contact permanent avec la surface du green. La direction est également optimisée, puisque elle est bien plus stable durant toute la trajectoire.

 

– See more at: http://golftiming.com/ogauci/comment-bien-faire-rouler-une-balle-de-golf/#sthash.p196qX8y.dpuf

Pourquoi avez vous manqué vos putts courts? – avez vous des problèmes avec la précision et de cohérence? Avec votre alignement, visant trop à droite ou à gauche? Avec la visée de la balle sur la ligne? Un choix de lecture du vert? dosage avec le contrôle de la distance?   

 Avez-vous des Problèmes visuels ? 

Le putter est le club le plus utilisé au cours d’un parcours, si le golfeur peut toujours espérer récupérer un putt raté avec une bonne approche, mais raté signifié TOUJOURS UN COUP en plus. Et combien de golfeurs ne voit-on pas qui maîtrisent bien, voir très bien, leurs bois et leurs fers et qui ont un putting désastreux!

Ces golfeurs, dont l’index est souvent très  honorables, ne réalisent pas qu’ils pourraient passer aisément à un chiffre en faisant assembler par un professionnel un putter sur mesure.

A l’inverse, nous voyons des golfeurs dont le jeu aux bois et aux fers est très moyen, mais qui, néanmoins, on en contrario un bon indice. Mais le putter présente des caractéristiques très particulier par rapport à tous les autres clubs du sac: absence de retour d’informations  de si delà, de feed-back, sur les coups que l’on joue avec lui. En effet, lorsqu’on joue, un bois ou un fer, les informations sont transmises par la frappe, puis par la trajectoire et enfin par le roulement, les innombrables informations sont très nettes: sensations, hauteur du vol, direction initiale , direction finale, durée du vol, de spin, etc …

Au putting, rien de cela ou presque. La balle va dans le trou: le contenu est dit que l’on Putte bien, mais, en fait, on ne sait pas pourquoi elle y est allée. La balle ne va pas dans le trou: le contenu n’est pas connu, on ne sait pas en général le pourquoi sur le ratée. Et le commentaire à savoir, si en effet, la frappe est ouverte d’un degré, fermée de deux degrés, dans la direction qu’elle va filer, chemin de balançoire, si il est régulier, si le rythme qu’on lui imprime est constant, si l’angle d’attaque de la balle remonte ou descend et de combien de degrés, et si l’arbre est incliné vers l’avant vers l’arrière ou à l’impact?

Et comment corriger le fils balançoire a mettre si on ne connait pas les caractéristiques? Certes, un bon pro pourra enseigner les techniques de base et  connaitre les moyens lui seront impossible, si il ne dispose pas du matériel et de la formation adéquate, lui permettant de décortiquer, vers ses élèves, les 20 facteurs qui conduisent à un bon putting, avec les moyennes et leurs écarts.

AINSI, les golfeurs qui savent vraiment s’ils donnent du retour de spin (vers de rotation l’arrière), ou du Top Spin (vers de rotation l’avant) à la balle lors de l’incidence, et pourquoi?

Ou le contrôle du tour à l’incidence est essentiel au contrôle du roulement et du fait la distance. Quant à l’équilibre de fils putter, POURTANT déterminant pour parvenir à l’un rythme régulier fait répétitif,

Comment s’assurer que c’est bien ce qui convient?Le résultat: des golfeurs qui considèrent le mettre comme une fatalité, si ce n’est comme une punition et qui après avoir acheté une demi douzaines de putters, voir plus, avec l’effet bien connu et fréquent de la lune de miel, d’une durée de trois jours à trois mois, se rabattent sur le «j’ aime beaucoup mon putter».

Autant dire ils se résignent à un médiocre mettre … et compensent sur un autre registre, Celui de la déclaration d’amour! Et il  va à peu près dans le geste mettre : n’ayant aucun moyen de savoir ce qui va où ne va pas dans son geste, sauf défaut flagrant qui pourra signaler à son pro, le golfeur changement régulièrement son geste, ce qui, on s’en doute, n’arrange pas l’affaire s’agissant d’un mouvement dont le caractère répétitif, comme celui d’une signature est essentiel.

Ainsi la quête du Graal se poursuit sans fin …, et dans le brouillard, vers le plus grand bonheur des marchands de rêves … et de putters.

Une solution existe qui est très éfficace !!!Celle mise au point de par le Docteur Christian Marquart, neurologue et physicien allemand qui, après avoir étudié, le pendentif, plus de deux ans auprès de 130 golfeurs du Tour européen avec le remarquable Système d’analyser Sam Putt Lab, référence absolue en la matière, mais aussi la méthodologie permettant de tirer des batteries de données qu’il permet d’agir sur les règles d’élaboration du putter, et, plus encore, la plus efficace du golfeur.

Courbe de Gauss

Un geste terrible conjugue un est un mauvais alignement pourront, en raison de la loi des probabilités, faire malgré tout que le la balle entre dans le trou.

Courbe de Gauss

A contrario, un mouvement non régulier et un alignement «carré» sur la cible produiront irrémédiablement, moments pair, une balle à côté du trou.

1. Pourquoi le mettre est si importante ? :  

Les statistiques montrent que le mettre représente 43% par amateur à coté des coups : vous jouerez avec votre putter DEUX FOIS plus que n’importe quel autre club de votre sac! Quand les parcours sont étalonnés, la moitié des coups reçus sont des putts.

 Sur un part 72, On attend que vous fassiez 36 putts ur Le parcours:

Si vous sortez votre pilote sur tous les par 5 et les par 4 (Ce qui n’est pas évident dans CERTAINES configurations), Vous le jouerez ALORS 14 FOIS par parcours. Les autres coups sont avant tout des fers (coup de plein, approches levées ou roulées) et des bois de parcours. Mais il y a une autre caractéristique que beaucoup de joueurs oublient:

1, C’est le seul coup qui est sensé finir dans le trou! :  Si vous ne le rentrez pas en 1 dans le trou sur un par 3, si vous arrêtez votre balle à 1 mètre du trou depuis le piquet des 135 mètres ou que votre approche roulée termine à 20 cm du drapeau, vous pensez que vous avez réussi votre coup . En revanche, si vous ratez un putt de 2 mètres (ce qui sera le cas une fois sur 2!) Vous marquerez un le point de plus et c’est tout!

2. L’importance des statistiques:  Un joueur classé moins de 8 en moyenne joue entre 26 et 32 putts dans un parcours nominale. Voici un petit extrait des performances des joueurs de la PGA:

Inspiré de Mon Coach Perso: Golf Joueur Nombre de putts Moyen en 2012 Fiche en 2012
Tiger Woods 28,91 22
Rory McIlroy 28,72 23
Phil Mickelson 28,49 22
Bubba Watson 29,73 23
Meilleur tour 2012 19
Moyenne PGA 2012 29,19

La technique est bien sur très importante au putting, afin d’avoir un bon contact de balle et  bien doseur.
Cependant, il y a des putts ou vous ne devez pas penser à technique en décomposant votre geste au moment où de putter.
Le dosage est la combinaison entre l’amplitude et la vitesse.
Cette combinaison si elle est bien effectuée instinctivement, comme vers n’importe quel lancer de balle: pétanque, le service au tennis, lancer franc au panier, lancer de frisbee, …

Vous pourriez faire d’autres amplitudes combinées à différentes vitesses verse le même résultat.
Mais si vous pensez le dosage, c’est-à-dire, si vous décomposez techniquement votre geste au moment, de jouer, la posologie deviendra alors puisqu impossible «Aucune, ou très peu d’instinctivité qui entre en jeu.
Quelque soit votre technique, vous devez savoir ce qu’il faut accepter dans votre routine vers bien ressentir le dosage d’un putt.

Le coup d’essai C’est à moment que vous devez transmettre les informations visuelles à votre cerveau vers le bien ressenti le dosage. La règle d’or acception à est de garder un visuel de contact permanent avec la cible pendentif de vos coups d’essai et non en regardant UNIQUEMENT au sol ou le putter. Sinon vous n’avez alors aucune chances de bien doser, puisqu’ils ne transmettent pas à leur cerveau les informations essentielles visuelles vers le dosage ressenti. En regardant le trou ou en regardant alternativement la balle puis le trou, vous devez faire votre mouvement de balancier en essayant ressentir  instinctivement le dosage, et non pas en «pensant le dosage», c’est-à-dire en essayant d’EVALUER consciemment l’amplitude et / ou votre vitesse oscillant. Vous devez faire le geste que vous ressentez instinctivement en fonction de what you See (le trou et / ou la ligne de jeu) et de ce que vous imaginez (la balle qui tombe dans le trou).

Le putt Après avoir ressenti le dosage dans votre coup d’essai, vous devez vous mettre en position sans perdre de vue la cible. Ici encore, vous ne devez pas vous laisser envahir par des considérations mécaniques, voiture vous perdriez tout le bénéfice de votre coup d’essai, qui vous a permis de ressentir instinctivement le mouvement . de plus vous regarderez la cible, la trajectoire de la balle et imaginerez la balle tomber dans le trou, moins vous serez tenté de penser à la technique de votre geste.

. Vous devez ensuite retranscrire simplement ce que vous venez de ressenti dans votre coup d’essai, en résistant à la tentation d’ajouter une technique de vérification de «dernière seconde»

En résumé:

1- Laissez faire votre mouvement naturellement en fonction de what you See pendentif votre coup d’essai

2- Jouez ensuite la balle en essayant de retranscrire la sensation de dosage que vous venez de ressentir, vérifications sans ajouter au dernier moment des techniques de considérations.


Jean-Emmanuel Elbaz
Auteur de la méthode en phase Golf et du livre « Je veux jouer au golf avec régularité »
Pro et entraîneur au golf mentale du Paris Country Club
info@enphasegolf.com http://www.enphasegolf.com

Les Trois Points clés:

alignement de putter de fils

1- Orientation de la surface à l’adresse:  votre pression sur le grip a une influence sur l’orientation de la surface de club.

2 – Chemin du club, le mouvement du Club: votre posture à l’adresse de bien vérifier votre regard au dessus de la balle pour visualiser votre ligne de jeu.

3 – L’angle d’attaque:  votre balancier influence l’angle d’attaque c’est le roulement de la balle.

4 – centrage de la visage du putter: un balancier bien maîtrisé avec une stabilité du bas du corps.

5 – La vitesse longueur de l’arc: l’amplitude est la rechercher de la vitesse idéale avec les les mains.- grip léger, pour que le putter soit lourd – finir son  backswing – pour libérer le putter vers la cible.

Il est considéré que vers le golfeur moyen cela représente environ 43% du score. Si il est suffisamment important d’avoir mise en place correcte des fers et des bois, ce qui représente 57% de votre pointage de 13 clubs, puis 43% pour un putter ce qui est extrêmement important.

1. Longueur  Incorrecte  Il est important que le golfeur doit s tenir devant la balle avec une bonne posture. C’est la que les yeux tombent directement sur la balle et sur la ligne de cible. La bonne longueur de putter qui permet au golfeur avec les bras ballants directement sous les épaules d’avoir le régime de l’épaule dans la mesure optimale pour minimiser la rotation du visage.  Dans votre posture afin de créer une cohérence dans la ligne de putt, grâce à l’amélioration du contrôle de la distance et de direction. Si non le putter est trop court de trop long ou il peut causer des erreurs dans le chemin visuel cérébral.

2. Lie : L’angle est le facteur majeur dans le contrôle de la direction de départ de la balle. Si la pointe du putter touche le sol, la balle va virée vers la gauche. Si le talon est en l’air, la balle ira probablement poussée vers la droite. Si cet angle est incorrect ce qui entrainera un coup un peu moins solide et sans transfert d’énergie qui-peut conduire à un mauvais contrôle de distance.

3. Loft incorrects :  L’angle correct aidera à contrôler la distance au touché. Trop d’angle  va provoquer une l’incidence sur le choc de la balle, qui va rebondir et son dérapage sur la ligne de putt. Trop peu d’angle et vous compresser la balle dans le sol, qui a les mêmes effets sonores négatifs. C’est difficile à l’œil nu de voir ce rebond, mais il y a plus difficile à contrôler le dosage de vos balles. L’analyse peut déterminer l’angle de votre putter idéal et si vous avez les conduites avant de la tête du putter à l’incidence (de-lofting de putter) ou si vos secteur derrière are la tête du putter à l’incidence (augmentation les putters du loft).

4. La pondération et l’équilibre – incorrecte :  Si il est de coupé le putter le poids qui est pris par le club à besoin d’être remplacé. Il doit être changé mais d’une manière qui aidera à promouvoir l’équilibre et se sentir avec un bon putter. Un club pondéré et mal équilibré peut conduire à une mauvaise précision de contrôle à une distance par les effets négatifs sur la technique de mise qu’il peut avoir. Ceci est une considération. La tête de putter de cette conception  ne peut avoir un style potentiellement qui influent ou sur une mise en action correcte. Par exemple, un golfeur qui n’a pas toujours mis la balle sur ou près du centre de la surface du putter bénéficierait considérablement d’une conception putter Avec un insert beaucoup, plus doux ou avec moins (moment d’inertie). alors un certain style ou la Fonctionnalité peuvent venir au secours du joueur à s’aligner pour plus de précision. Utilisation des outils d’analyse Spécifiques, permet de mesurer et de vérifier le putter  avec la correction du golfeur.

«Une révolution Dans l’analyse biomécanique du mettre» 4 à 5 points de de handicap à la portée de tous!

1- Choisir le bon putter avec la planche miroir « EYEFIT »  2- Maîtriser sa position  3- calibrer son mouvement  4- Maîtriser son arc et la mécanique du geste  5- Maîtriser le Swing pour viser  6- Lire les greens   7- S’aligne  8- S’entraîner au niveau de la réintégration  9- Golfez avec enthousiasme!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s