La Mobilité de colonne dans le swing

PROGRESSIONS – MOBILITE de la COLONNE VERTÉBRALE 

Il est par ailleurs à noter qu’un travail trop poussé sur un mauvais schéma peut engendrer des blessures:

  • Une mauvaise posture peut entraîner un mal de dos.
  • Un mauvais grip peut causer des problèmes de coudes ou d’épaules
  • Les nombreuses opérations de hanches chez les professionnels de l’enseignement supérieur sont souvent dues à une utilisation intensive de leur corps de manière non préférentielle.

Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour obtenir les pensées de Mike sur ce que les exercices pour éviter et ce qu’il faut faire pour mieux jouer.

Ron Kaspriske est l’éditeur de la remise en forme de Golf Digest.

Suivez Ronkaspriske *

Peut-être le plus grand malentendu en matière de formation pour un meilleur jeu de golf est que votre arrière-plan particulier le bas du dos doit être mobile.

Augmenter l’amplitude du mouvement dans le bas du dos avec une variété d’exercices torse-torsion est une recette pour la douleur et les prochains avenir, dit Mike Boyle ( bodybyboyle ) , l’un des experts de force et de conditionnement d’haut du monde. Mike est là consulte pour les Red Sox de Boston.

« Tout d’essayer de tourner dans un sens pour casser votre dos ou tronçons où le bas du corps est dans un état de stress peut éventuellement conduire à des tombes problèmes de dos, » dit Boyle

Je suis un grand fan de cette déclaration Mike Boyle:

«Mauvais golfeurs tournent dans le bas du dos, bons golfeurs tournent de la colonne vertébrale thoracique et les hanches»

En effet, Mike a été largement responsable de porter la colonne vertébrale thoracique à l’attention des golfeurs.

En bref, en augmentant t-colonne vertébrale rotation vous permettra d’augmenter tour d’épaule dans votre élan arrière, restez plus stable dans le bas du corps et de protéger votre bas du dos.

Heureusement, de nombreux golfeurs travaillent maintenant sur t-colonne vertébrale de la mobilité, des exercices tels que les livres ouverts et des demi-lunes (vidéo ci-dessous) ont été de plus en plus populaire.

Cependant, je ne peux pas aider mais se sentent golfeurs manquent partie de l’image.

Extension d’abord !

La plupart d’entre nous ont la posture horribles (blâmer votre patron car il est tout ce temps que vous passez à un ordinateur ou de conduite qui est en faute!).

Cela conduit à un (cyphose) arrondie posture de la colonne vertébrale qui signifie que le T-colonne vertébrale est verrouillé dans une position fléchie.

Capture d'écran-07/01/2016-à-8.35.53-PM-300x200

Si vous essayez de faire une livre départ de mobilisation ouverte avec ce type de colonne vertébrale vous ne serez jamais la rotation que vous cherchez.

Développer l’extension t-colonne vertébrale et de la position de la colonne vertébrale normale est essentielle pour une bonne rotation, t-colonne vertébrale extensions sur un rouleau en mousse ou un banc (photo ci-dessous) sont vos meilleures options ici.

strongergolf-t-colonne-extension

Ces exercices sont excellents pour la mobilité croissante t-colonne vertébrale mais ils le font d’une manière dont nous sommes soutenus et stabilisé par le sol.

Avec la plupart des exercices de mobilité, il devrait y avoir une progression de venir sur le sol dans une position plus verticale, de sorte que le corps est nécessaire pour soutenir / stabiliser les articulations mobiles, support de charge est d’une manière plus applicable à celle prescrite dans le swing de golf et de la la facilité d’utilisation de cette mobilité peut être plus applicable.

Suite à cette idée de passer d’une position au sol à la position debout, nous cherchons à progresser à travers un quadrupède, à mi-genoux, à des postes permanents et de la posture de golf.

Voici quelques-uns de mes progressions préférés:

L’extension quadrupède / rotation

Cela introduit certains éléments de l’épaule et de la stabilité de base, tandis que la position quadrupède ne augmente quelque peu les exigences de charge.

Soyez sûr de garder le noyau serré et assurez-vous que le mouvement vient de la colonne vertébrale t-pas de la colonne lombaire (bas du dos). Soyez sûr de suivre le coude mobile avec vos yeux.

Demi-genoux rotations thoraciques

Ce mouvement repose sur un contrôle de base pour développer la hanche et de la colonne vertébrale thoracique rotation, plus une extension de la colonne vertébrale pour accueillir le mouvement du bras.

Essayez d’atteindre le bras aussi haut que possible et obtenir les biceps près de l’oreille que possible. Le groupe fournit une assistance à cette sorte de retirer la bande serait effectivement représenter une progression

Spiderman fente avec portée en tête

Semblable à la moitié à genoux rotations thoraciques ce mouvement repose sur un contrôle de base pour développer la hanche et de la colonne vertébrale thoracique rotation, mais aussi introduit les genoux, les chevilles et les pieds à l’équation de la stabilité. Vous êtes également désormais requises pour exprimer la mobilité de la colonne vertébrale thoracique dans un mouvement plus dynamique.

Donc, si vous avez du mal à voir les gains que vous faites dans la colonne vertébrale t-exercices comme des livres ouverts effectivement report sur votre swing de golf donner ce terrain en fonction de la progression debout un essai.

Aussi Golf Stronger est maintenant sur Instagram donc si vous voulez plus de contenu vidéo et même l’infographie fantaisie bizarre, ce serait génial si vous pouviez nous consulter.  Merci.

La prévention

Si le traitement des affections aiguës du rachis est du ressort de votre médecin ; la prévention est un facteur essentiel de votre bien-être sportif. Il s’agit de ce que les médecins appelle « la prévention des technopathies du sport ».

Cela repose sur plusieurs axes :

  • Posséder un bon geste technique sous les conseils d’un professionnel.
  • Utiliser un matériel adapté à son physique et à son niveau de jeu.
  • Avoir une bonne condition physique.
  • Exécuter régulièrement une gymnastique préventive, un bon gainage et des étirements.

Autres conseils pratiques

1) le matériel

  • choisir des clubs adaptés à son niveau de handicap.
  • choisir une flexibilité de manche en fonction de son âge, de son sexe et de son niveau de jeu.
  • avoir un grip adapté à sa main pour éviter une trop grande crispation de celle-ci.
  • le sac (sauf chez les jeunes sportifs habitués) ne doit pas être porté sur le dos mais posé sur un chariot qu’il est nécessaire de tirer à deux mains ou d’utiliser un chariot électrique, ce qui est vivement conseillé chez les séniors ou chez les golfeurs souffrant du dos.
  • prévoir des chaussures résistantes, légères et amortissantes dont la semelle extérieure à crampons est adaptée au terrain.

2) les grands conseils

  • s’échauffer et s’étirer avant le parcours ou avant le practice
  • effectuer des mouvements de rotation du cou, des épaules, du rachis lombaire sans et avec l’aide d’un club
  • taper quelques balles avant de jouer en commençant par le club le plus ouvert puis en terminant par l’utilisation des bois et du driver
  • ne pas oublier de boire et de s’alimenter avant, pendant et après le parcours
  • se prémunir de la chaleur, du froid et de la pluie
  • fléchir les genoux pour planter le tee ou ramasser la balle
  • ne pas faire de trop longues séances de practice
  • corriger tous ses défauts techniques en prenant régulièrement des cours
  • choisir des parcours adaptés à son physique

Conduites à tenir lors de l’apparition d’une douleur de dos ?

Conseils aux Golfeurs arthrosiques

La pratique du golf ayant mauvaise réputation, la question qui se pose est de savoir si l’arthrose est compatible avec la pratique de votre sport favori. Seul votre médecin pourra bien évidemment répondre à cette question.

Toutefois, nous conseillons une gymnastique régulière, des exercices d’échauffement et des étirements avant et après le parcours, l’utilisation de clubs adaptés, la pratique du geste rectifié par l’enseignant professionnel et l’utilisation de chariot électrique ou de voiturette

Enfin, essayez de limiter les mouvements de rotation du rachis en terminant le finish en « I » plutôt qu’en « C ». Pendant le parcours, effectuez quelques mouvements d’étirements si vous n’êtes pas trop en retard, sans gêner les parties qui suivent, et surtout utilisez le bon club adapté sans vouloir battre des records de distance. Enfin, choisissez des parcours non vallonnés et évitez de jouer par temps difficile, pluvieux ou venteux.

Conclusion

Le golf sport relativement «mangeur de temps» se démocratise aux Jeux Olympiques de 2016 à RIO va contribuer à développer les filières de haut niveau et renforcer les préparations physiques précoces donc les problèmes de dos

Un bilan postural et médical peut limiter l’apparition de ces lombalgies invalidantes.